perturbation 4G / TNT

  • 8 mars 2021
Saint-Thomas : perturbation 4G / TNT

L’ANFR (Agence Nationale des FRéquences) a délivré des autorisations administratives aux opérateurs de téléphonie exploitant la 4G. Il s’avère que les bandes de fréquence allouées sont proches de celles de la TNT (Télévision Numérique Terrestre), à savoir 700 / 800 MHz. Ainsi, dans certaines zones, la réception de cette dernière peut être perturbée par le réseau 4G.

En conséquence, l’ANFR a mis en place un mécanisme de recueil des plaintes émanant des téléspectateurs équipés d’une antenne "râteau". Le formulaire de réclamation à remplir est disponible sur ce site internet :

https://www.recevoirlatnt.fr/particuliers

Nota :

  • Cette démarche ne doit être engagée que si l’installation du particulier est hors de cause. C’est la raison pour laquelle l’engagement d’un professionnel (antenniste) est demandé ; son intervention est alors à votre charge.
  • Par contre, les autres sont totalement gratuites, que ce soit côté ANFR pour la vérification de la perturbation d’origine "4G", ou côté des opérateurs pour remédier aux dysfonctionnements constatés.
Flyer d’information sur ce sujet :

pylône de SAINT-THOMAS

Après plusieurs années d’exploitation par l’ANFR, c’est dorénavant TDF qui est le gestionnaire du pylône situé sur la D53 (route de SAINT-LYS) à proximité de la déchetterie.
Les dernières informations recueillies fin février confirment qu’un contrat a été signé avec l’opérateur « FREE » afin qu’il puisse procéder à l’installation de son matériel radiofréquence pour la téléphonie « mobile ».

Comme le montre la photographie ci-dessus, le prestataire AXIANS pour le compte de FREE a commencé à nettoyer la plateforme (envahie par les ronces depuis plusieurs années) début mars et à procéder aux premiers aménagements électriques. Sous réverse du respect du planning prévisionnel, la mise en service de ce relais local pourrait intervenir en mai.

Un second opérateur (ORANGE) est en cours d’élaboration du dossier technique, toujours avec TDF sur ce même pylône. Il ne faut pas s’attendre à ce que leur futur relais soit opérationnel avant l’été 2021.

Nota 1 : Nous rappelons que la mairie n’intervient pas dans ces décisions puisque le pylône ne nous appartient pas ; seuls les 178m² de la parcelle sur laquelle il est implanté sont communaux et font l’objet d’un bail depuis la création du site dans les années 90.

Nota 2 : Les opérateurs n’étant pas tenus de nous informer sur les caractéristiques techniques de leurs installations, nous ne savons pas s’il s’agit d’un futur réseau 3G, 4G ou 5G pour FREE. En revanche pour ORANGE, il s’agit de la 3G en 900Mhz et de la 4G dans les bandes 700, 800 et 1800 Mhz.